Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nous

Publié le par lignesdesuite.over-blog.com

Nous,

nos souffrances,

nos conflits et leurs images,

nos errances et nos labyrinthes,

nos certitudes si lourdes,

nos questions et leurs vibrations,

 nos entêtements,

nos déceptions secrètes et leur aveu,

nos frayeurs et nos hontes,

nos abandons et nos élans.

Rêverie

Publié le par lignesdesuite.over-blog.com

L'arbre citronnier,

la dentelle et le coton,

le savon et ses bulles nacrées.

Tendresse et transparence

Noir et blanc

Publié le par lignesdesuite.over-blog.com

L'ombre s'écoule sur le visage du vent. La nuit lui parle gentiment. Il serait facile d'entendre le cri répandu au sol d'un ciel noir et blanc.

 

Mon expo 19. "Auprès de mon arbre"

Publié le par lignesdesuite.over-blog.com

Voici quelques éléments de la présentation de mon expo 2019 à Metz.

Auprès de mon arbre

Exposition de peintures et dessins de Daniel Diot

Librairie « La cour des Grands »  – 12 rue Taison à Metz

 1er  mars -  31 mars 2019

 

Cette exposition s’inscrit également dans le cadre du  « Parcours d’Artistes »

les 22,23 et 24 mars 2019 à Metz.

 

Je propose ici des peintures réalisées sur papier avec ce que l’on appelle des techniques mixtes, des aquarelles, des gravures et quelques pages de dessins « bruts de carnets » issus de mes balades parmi les arbres.

Je suis un peintre amateur autodidacte, j’ai fait des nombreux stages notamment avec Yves Desvaux Veeska (« Peindre en Liberté »), j’ai été initié à la gravure par Patricia Gérardin dans son atelier de la Bottega et à l’aquarelle par Chantal Parisse.

 

Auprès de mon arbre

 

L’arbre est partout, à la campagne comme à la ville. Puissant, altier, malingre, déformé, droit, tout tordu, élancé, en courbes audacieuses, abondamment feuillu, radicalement nu. Il nous fait face et nous tourne le dos. Il est un compagnon, un exemple, un totem, une puissance tutélaire, apparemment indifférent, il est  un ami fidèle et compatissant.

Il sait encaisser, souffrir, résister jusqu’au bout. C’est un patient, il prend son temps, il s’en donne. Il regarde passer des êtres affairés de toute nature. Et reste là, imperturbable. Oiseaux, mammifères, petits enfants, grands enfants, insectes,  sautillants, rampants, volants, grimpants, il les porte inlassablement sur son dos. Il a toujours une branche pour chacun. Inlassable dispensateur de vie, même abattu, même après la fin, il continue à se donner, à se rendre utile, à partager.

L’arbre est un sage.

 Je suis incapable de me passer des arbres, je les considère comme plus que des amis. Une de mes principales activités consiste à me balader parmi eux. Leur fréquentation m’apaise, m’inspire,

 Je les regarde avec respect et admiration.

 Les fréquenter, les regarder, dans toute leur diversité, chacun avec son caractère cela leur a donné le pouvoir de m’aider à m’intégrer à l’univers, à y trouver  une place. Quitte à me remettre à cette place quand il le faut, à me ramener à une vue plus juste, plus simple, plus authentique des choses. Eux ne mentent ni ne flattent, jamais. Leur propos est direct, ils accueillent à « branches ouvertes », s’offrent tels qu’ils sont en une sorte d’éternelle méditation.

Leur fréquentation au fil des chemins,  en forêt, en bordure des près, au bord des petits ruisseaux,  devient une nécessaire et salutaire initiation qui ne prend jamais fin.

                                                                                                                                                          Daniel Diot

 

 

 

Mon expo 19.  "Auprès de mon arbre"
Mon expo 19.  "Auprès de mon arbre"
Mon expo 19.  "Auprès de mon arbre"
Mon expo 19.  "Auprès de mon arbre"
Mon expo 19.  "Auprès de mon arbre"

Regarde

Publié le par lignesdesuite.over-blog.com

Regarde ton rêve avec les yeux du rêve.

                                                        Jean Mambrino, Le mot de passe.

Le mot de passe (suite)

Publié le par lignesdesuite.over-blog.com

L'âme est pareille

au feuillage du soir.

                               Jean Mambrino

Soir d'été

Publié le par lignesdesuite.over-blog.com

Comme si le soir descendait en bribes retenues. Chaque ciel dirait un son à l'initial de la nuit et le poserait comme une couleur à inventer pour tisser quelque galaxie éphémère.

Saveurs

Publié le par lignesdesuite.over-blog.com

Fleuves et vents, poussières,

langueurs,

l'ombre des heures

et le retour des saveurs sourdines.

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>