Sans titre

Publié le par lignesdesuite.over-blog.com

Le matin renaît dans ses larmes

aussi fraîches que la rosée.

                                      Jean Mambrino ( Le mot de passe. 1987)

Publié dans Poèmes amis

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article