Petits cailloux blancs d'hiver

Publié le par lignesdesuite.over-blog.com



    "Le braconnier du lac perdu" de Peter May  (Rouergue-noir). C'est la dernière pièce de la "trilogie de Lewis ". Une île qui ensorcelle ses habitants, pour le meilleur et pour le reste. Et quel reste ! La fougue de l'Atlantique- nord, l'impétuosité du vent et la malignité de la pluie exercent comme un envoûtement sur les habitants de cet improbable petit archipel. Les gens de Lewis vivent des passions qui les rongent, les dévorent, leurs âmes sont des labyrinthes à l'issue bien incertaine. L'écriture de Peter May est à l'unisson de cette nature et de ces gens peu communs : on n'a absolument pas envie de les quitter. 

 

    "Nashville chrome " de Rick Bass  (Christian Bourgois  ).  Quand on tombe sous le charme de Rick Bass, l'auteur, entre autres, du merveilleux "Livre de Yaak" et de "La vie des pierres", cela finit inévitablement par une véritable et douce addiction à cette écriture.

Elle fait vibrer la réalité comme d'autres font vibrer les cordes d'un instrument, on est pénétré par les plus fines nuances de la saveur d'un paysage, d'un lieu, d'une personnalité en ses tourments les plus inaccessibles.

     Cette fois-ci Rick Bass raconte l'histoire des Brown, ce trio de frères et soeurs qui régna sur la country dans les annnées  50-60, qui fut très proche d'Elvis Presley dont l'histoire est liée à la leur. Etonnement puis attachement du lecteur qui devient leur compagnon de route.

 

 

 

 

 

  .

 

 

Publié dans Petite Bibliothèque

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article