L'enfant d'Hollinghurst

Publié le par lignesdesuite.over-blog.com

 

"L'enfant de l'étranger" d'Alan Hollinghurst est un livre d'abord inconfortable, puis il devient prenant au fil de la lecture pour devenir captivant voire fascinant. Envoûtant ?

 Le récit est poncé à l'infini. La vie de Cecil Valance est l'objet d'une quête à la fois méthodique et tâtonnante. De fausse piste en fausse piste en passant par tous les détours, les évitements, les dérobades, les approximations et les insinuations, cette quête mène à une vérité qui, pour pertinente  qu'elle puisse être, reste cette construction alambiquée,fragile et instable qu'est le récit que l'on se construit en observant les autres.

Les personnages qui gravitent autour de C.V pendant un siècle, sont le reflet progressivement  esquissé de cette lente disparition dont émerge la vérité, la seule vraie vérité : celle qui nous échappe.

Il nous reste la volupté de la lecture .

Publié dans Petite Bibliothèque

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article