Les poupées amères

Publié le par lignesdesuite.over-blog.com

 

Chantal Thomas, avec "L'échange des princesses" distille un petit bijou aux raffinements très XVIIIe . Cette histoire d'échange de princesses, d'enfants (!), est extrêmement dérangeante, à peine croyable tellement elle est vraie. C'est une manière d'entrer dans les coulisses des vertiges ténébreux et pervers qui minent les sphères royales de l'époque ou, tout simplement, en général, ceux qui, ivres de pouvoirs, errent au loin de l'humanité.

Le destin hallucinant de ces petites demoiselles, raconté à hauteur des poupées désespérées de l'une et des effroyables tourments de l'autre, raconté avec des raffinements et des brutalités sans équivoque à la manière de Saint-Simon ou de la princesse palatine laisse pantois.

Il convient de regarder les puissants avec circonspection. A vos distances, citoyens !

Publié dans Petite Bibliothèque

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article