Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

pavillon du journal infime

Crépuscule

Publié le par lignesdesuite.over-blog.com

Un abîme étrange et familier

s'installe aux prémices de l'instant

que la nuit offre

aux songes hésitants.

Elision

Publié le par lignesdesuite.over-blog.com

La lente élision d'une lueur,

la ligne gracile d'un élan enfantin

qui caresse les songes,

disciples du soir.

Mélancolies

Publié le par lignesdesuite.over-blog.com

Silhouettes des heures

aux lueurs rebelles.

Douceur fugitive,

recoin des mélancolies.

Vingt novembre

Publié le par lignesdesuite.over-blog.com

Venue d'outre continent, venue de l'aube des temps,

la pluie tombe, douce, silencieuse,

calme, apaisante.

Des gouttes font halte sur la branche,

tombent, larme à larme,

puis rejoignent le sol

qu'elles ensemencent de vie.

Venue d'outre continent, venue de l'aube des temps,

la pluie tombe, douce et silencieuse,

sans intention de renoncer.

Hautes heures

Publié le par lignesdesuite.over-blog.com

Hautes heures,

kiosque perdu dans les ronces,

frissonnement des feuilles,

suspension,

acceptation du désarroi.

Ephémère

Publié le par lignesdesuite.over-blog.com

Des mots empeuplés, froissés puis déroulés, ajourés puis raccommodés, des mots se balancent au fil des sens, s'enroulent, s'affolent, se délitent, se ramassent et se replient, se ressaisissent, tentent un équilibre. Une image se dépose, à peine constituée, sans doute éphémère, un peu timide aussi, mais légère, tout en transparence.

Juste là, offerte à l'effacement.

Lisière

Publié le par lignesdesuite.over-blog.com

Trois mille chants

de pierres de barbarie

résonnent

à distance d'un mot,

à la limite du presque,

à la lisière du silence.

Au revers du jour

Publié le par lignesdesuite.over-blog.com

Filigranes tisserands,

diseurs de nocturnes

aux ambages tracées,

sur des lignes invisibles,

récits incertains

d'opportunes occurrences,

passages veloutés

au revers du jour.

Nocturne

Publié le par lignesdesuite.over-blog.com

La plus légère des ombres,

la plus infime sonorité,

le moindre pli de la journée

vient s'inscrire sur le sable des moments

au ressac de la nuit.

Un souffle

Publié le par lignesdesuite.over-blog.com

Dans l'unité d'un silence,

vibrations profondes

d'une pulsation tranquille.

La longueur d'un souffle venu de loin.

Ombres du temps

Publié le par lignesdesuite.over-blog.com

Ombres du temps portées

sur une solitude.

Etoiles piquées sur la chair d'une mémoire.

Signes traçant des strophes hésitantes

comme issues accomplies dans un  détour salutaire.

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>